Agenda

À l'ermitage, à Mittois (Saint-Pierre-en-Auge) : Matinée de pratique , samedi 21 avril 2018 (9h-14h)

Séance découverte à la Maison de quartier de la Maladrerie (Caen) le jeudi 2 mai, 19h15.

En Suisse Normande, à Bréel : samedi 26 mai 2018 (9h-12h)

A Caen, Bayeux,  Saint-Pierre-en-Auge, séances une fois par semaine.

(voir détail dans la page Pratiquer)


L'origine de la pensée

Aucun fait nouveau ne peut être vu par la pensée. Il peut être compris par elle, verbalement, à une date ultérieure, mais la perception d'un fait nouveau n'est pas une réalité pour elle. La pensée n'est jamais neuve

Mais si vous comprenez toute la structure de votre mode de pensée : comment, pourquoi vous pensez ; les mots que vous employez ; votre façon de vous comporter dans votre vie quotidienne ; la manière dont vous parlez aux gens, et dont vous les traitez ; votre façon de marcher, de manger; si vous êtes conscient de tout cela, vous ne serez pas trompé par votre pensée : elle ne disposera d'aucun élément pour vous induire en erreur. 

L'esprit, alors, devient extraordinairement calme, souple, sensible, seul, et, dans cet état, il n'y a plus d'erreurs ni d'illusions.
.../...
Le faites-vous en ce moment même ? L’observation suppose l’absence d’observateur — donc de celui qui incarne le passé, qui a des théories, des conclusions toutes faites, des espoirs, des craintes, des orientations. Pour regarder sans qu’il y ait d’observateur, nul besoin d’un entraînement : il faut simplement observer sans rien attendre en retour. Vous verrez alors, si vous regardez de cette façon-là, que les racines de la peur se mettent à changer du tout au tout.


Krishnamurti


Études

Nouvelle étude : se libérer du mental dualiste
Les commentaires sont les bienvenues.(hmonji@sfr.fr)
http://zazenji.blogspot.fr/p/blog-page_20.html



Rien de spécial


Qu'est ce que zazen,  le recueillement silencieux ?
- s'asseoir, les jambes croisées, les genoux bien au contact avec le sol, (ou les pieds si la personne est sur une chaise) le dos droit, stable comme une montagne
- respirer par le nez tranquillement,  naturellement, jusque dans le bas ventre
- accompagner par l'attention chaque inspiration, chaque expiration, les sensations du corps...
- observer ce corps, cet esprit sans  aucune intention, sans rien saisir sans rien rejeter

Dans cette assise pratiquée régulièrement, avec sincérité, se manifestent naturellement :
- la patience
- l'énergie, la détermination
- l'oubli de soi, la générosité
- la connaissance-acceptation de son propre esprit, la bienveillance
- la  suspension de toute pensée discriminatoire, de jugement




 

Zazenji : dojo de l'assise silencieuse




Agenda